Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Le gaspillage alimentaire représente 8% des émissions de gaz à effet de serre. Un tiers de la production alimentaire mondiale finie à la poubelle. Quand des denrées alimentaires sont jetées, ce sont toutes les ressources de la chaîne de production qui sont gaspillées : eau, main d’oeuvre, énergie… C’est pourquoi de plus en plus de citoyens commencent à se questionner à ce propos. Que ce soit dans le but de protéger la planète, pour faire des économies ou pour ces deux raisons, la limitation du gaspillage alimentaire est un vrai sujet d’actualité !

La DLC

Il s’agit de la Date Limite de Consommation. Sur le produit, on la trouve après la mention « A consommer jusqu’au… »
Par exemple, ce sont les produits laitiers, produits contenants de l’eau….
Il est conseillé de respecter cette date. Mais fiez-vous surtout à l’aspect du produit. Par exemple, un yaourt peut tout à fait se consommer une à deux semaines après la date de péremption mais de la viande du rayon frais ne pourra pas être consommée après la DLC car c’est une denrée qui se conserve très peu de temps. Faites appel à votre bon sens et n’hésitez pas à utiliser Google en cas de doute.

La DLUO

Il s’agit de la Date Limite d’Utilisation Optimale. Cette fois-ci, on la trouve sous la mention « A consommer de préférence jusqu’au… »
Par exemple, ce sont les conserves, les surgelés, les produits secs ou stérilisés comme le lait UHT, etc.
Ce sont des produits que l’on peut souvent consommer plusieurs mois après la date de « péremption » s’ils sont stockés correctement. Les produits auront peut-être perdus en saveur, mais votre santé ne risquera rien. N’hésitez pas à sentir le produit et l’examiner avant de le consommer.

Les produits à date courte

De plus en plus d’enseignes de la grande distribution proposent des produits bradés car leur date limite (légale) de consommation approche. Cela peut-être très intéressant si vous savez que vous allez consommer le produit rapidement ou que le produit est encore bon après sa DLC ou sa DLUO (voir paragraphes précédents). Où les trouver ? Dans certains cas, les articles sont dans leur rayon habituel et porte un autocollant qui mentionnent la date courte et leur nouveau prix. Dans d’autres cas, les enseignes leur dédient un rayon spécial « anti-gaspi ».

Les fins de marchés

C’est une astuce connue lorsqu’on veut faire des économies : à la fin des marchés, bon nombre de maraîchers cassent leurs prix sur des articles qu’ils ne pourront plus vendre le lendemain. C’est une belle façon de valoriser ces invendus qui seraient jeter sans cette action et de manger des fruits et légumes même quand on a un petit budget ! Vous pouvez aussi trouver des fruits et légumes gratuits souvent poser dans ces caisses. Ainsi vous pouvez vous servir en fonction de l’état des denrées déposées.

Les applis spéciales anti-gaspi

Voici un petit top des applis ant-gaspi disponibles en France :
TooGoodToGo : Sûrement la plus connue, cette appli vous propose de récupérer des denrées alimentaires dans de multiples commerces près de chez vous. L’avantage ? Agir pour la planèt et faire de supers économies car tous les invendus sont bradés.
Optimiam : des réductions de -25 à -80% dans les fast foods autour de vous grâce à la géolocalisation intégrée.
Zéro Gâchis : des réductions de 30% à 70% valables cette fois-ci en grandes surfaces.
Frigo Magic : vous propose des recettes en fonction de ce que vous avez à disposition et des idées pour accommoder vos restes.
WAG, We Act For Good : une application créée par la WWF qui propose des défis éco-responsables à ses utlisateurs. C’est plein de conseils axées réduction du gaspillage alimentaire et écologie.

Si vous connaissez d’autres bons plans pour limiter le gaspillage alimentaire ou de super astuces à ce propos que je n’aurais pas mentionner dans l’article, n’hésitez pas à laisser un commentaire ! 🙂

Laisser un commentaire